Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
Pour commander, cliquer sur ce bandeau.

vendredi 23 décembre 2016

Retour en grâce

Bauke van der Zijpp (pas Basque) par Jasper Rens van Es
Le béret basque, longtemps connoté "vieux con", appartenant à un passé poussiéreux, même s'il fit fantasmer les amateurs de scouts à peine pubères, refait surface.
Il faut être tout de même joliment fait, comme le jeune homme ci-dessus, pour l'arborer avec grâce.
Dans ce cas, une réussite.

4 commentaires:

Roland a dit…

Col rond, cravate en laine...J'espère que le pensionnat le libérera rapidement, afin qu'il puisse crier Noël avec les lecteurs de Gay Cultes.

Esta Noche a dit…

En la matière, les réussites sont rares.

Pierre a dit…

J'en porte depuis longtemps (tout jeune homme), en noir, rouge, bleu marine ou écossais, ayant toujours aimé porter des chapeaux de toutes sortes. Le béret (pur laine) a deux avantages : 1°) il est chaud en hiver et protège du soleil en été, 2°) il peut se porter de plein de manières différentes et gracieuses. J'ajoute l'avantage d'en porter à l'étranger. Cela attire regards et sympathie, et je lui dois des bonnes fortunes...

Silvano a dit…

Je suis sûr que le béret vous sied à ravir, Pierre. En ce qui me concerne, je n'ai pas une tête à couvre-chefs, hélas.