Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
Pour commander, cliquer sur ce bandeau.

mercredi 11 janvier 2017

Clavier de luxe

Un Bösendorfer,
ça va avec tout.

5 commentaires:

Etienne Hazard a dit…

Il n est pas vraiment directoire ,mais je le verrais bien dans la bibliothèque...

yves a dit…

bien meilleur que tous les Steinway avec ou sans fils, de mon point de vue...

Pierre a dit…

Grâce aux échantillonnages électroniques (très pointus), j'ai pu utiliser jadis les sons d'un Bösendorfer et de deux Steinway. Et bien je partage l'avis d'Yves ! mais ce n'est peut-être qu'une affaire de goût.

Silvano a dit…

Je vais faire un billet sur ce thème (le "goût" en matière de pianos), car j'ai assisté à la séance d'essai de pianos de différentes marques pour un concert. C'est un Steinway qui fut choisi mais il n'y avait pas de Bösendorfer, il est vrai.

Anonyme a dit…

Bösendorfer, Steinway, Pleyel, Yamaha... ne soyons pas snob, sans virtuose au clavier, le plus beau piano du monde ne pourra toujours donner que ce qu'on lui donne ! (Néanmoins je dois avouer que ce modèle précis de Bösendorfer pourrait me donner l'envie d'être un peu snob...).


Yamazek