Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

mercredi 25 janvier 2017

Fournisseur d'émotions

Maurice Ravel en 1929
Vous devez
absolument
lire
Ravel 
de Jean Echenoz.
(Aux Éditions de Minuit)

4 commentaires:

Pierre a dit…

On doit surtout absolument l'écouter, Ravel !

Plus je vieillis, moins je m'intéresse aux artistes et plus à leurs seules œuvres (qui me suffisent). Vermeer est un des plus grands peintres (de tous les temps), et l'on ne sait quasiment rien sur lui.

Mais bon, le côté "fan" pousse souvent à vouloir savoir qui se cache derrière, et c'est humain. Rappelons-nous quand même son mot célèbre à propos du public : « Ce n'est pas moi qu'ils veulent voir, c'est Maurice Ravel. »

Ceci dit, je me demande bien ce qu'il y a à savoir sur Ravel, lui qui n'a pratiquement pas eu de vie personnelle... J'imagine que vous allez me dire qu'il n'y a qu'à lire le livre ! Compris.

Silvano a dit…

Oui Pierre, lisez-le : ce n'est pas l’œuvre d'un "fan".

paul c. a dit…

Si ,Pierre , on sait, entre autres choses, que Ravel adorait les cravates et en avait toute une collection . Je vous conseille vivement la visite de sa maison de Montfort l'Amaury.Elle dit beaucoup sur cet étrange personnage adoré des jazzmen .

guydetrop a dit…

On apprend beaucoup de choses sur l'origine de "Bolero" ( la seule oeuvre de Ravel que je n'aime pas ). Sans faire de spoilers, disons seulement que le compositeur souffrait beaucoup d'insomnie.