Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

mardi 7 février 2017

La la land : deux heures de bonheur !

Ryan Gosling et Emma Stone : La la land, de Damien Chazelle
Dieu qu'il est difficile de dire du bien d'un film que "tout le monde" aime !
Étant préservé, pensé-je, de l'esprit snobinard qui conduit à flinguer toute production à la fois commerciale, populaire et intelligente (cf la critique "contre" de Télérama), je dis haut et fort que le film de Damien Chazelle nous vaut un grand moment de cinéma-spectacle, n'en déplaise aux pisse-froid de la chronique parisianiste. La majorité des critiques, il faut le saluer, est cependant enthousiaste, objective, honnête.
Il suffit, dans la file d'attente, conséquente, d'observer, à leur sortie, les spectateurs de la séance précédente : ils ont en tête les chansons de la bande originale, certains chantonnent, les sourires en disent long, comme les étoiles dans les yeux.
D'entrée de jeu, la séquence d'ouverture vous emporte : c'est une comédie-musicale, une vraie de vraie, comme on n'en avait vu sur grand écran depuis des lustres !
Le scénario est habile, qui fait référence (hommage ?) à l'injustement délaissé New-York New-York de Martin Scorsese, la mise en scène est brillante, maîtrisée, et les deux acteurs principaux (Gosling qui sait tout faire, comme les acteurs du temps passé, et Emma Stone, lumineuse) parfaits.
Chansons bulles-de-savon, chorégraphie subtile, mouvements de caméra bluffants à l'appui, le spectacle est total qui vient remettre à l'honneur un genre indispensable en époque troublée.
Vive le cinéma !



 

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonjour Sylvano , je partage votre enthousiasme à propos de ce merveilleux film.
Serge