Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

dimanche 26 mars 2017

Des spaghetti sans "s"

Les restaurants prétendument "italiens" prolifèrent chez nous, garantissant, sans doute, de juteux bénéfices à leurs tenanciers, vu le prix de revient des pâtes plus ou moins industrielles, sans parler de celui de la pizza.
La bonne réputation de la gastronomie transalpine aidant, Monsieur Dupont peut donc impunément baptiser sa gargote "trattoria", "ristorante" ou "osteria" pour piéger le gogo et lui servir ses carbonara à la crème et aux lardons en barquette, sa pizza merguez et autres hérésies.
Si on a quelques notions d'Italien, on pourra aisément distinguer le bon grain de l'ivraie, la lecture de la carte donnant de précieuses indications : on peut fuir les "spaguetis à la carbonara" ainsi orthographiés, voire des "spaghettis" que ce pluriel francise. De nos jours, heureusement, on peut facilement se renseigner sur Internet et trouver l'établissement honnête, tenu, c'est la moindre des choses, par des restaurateurs originaires du pays de Dante.

Des spaghetti "au poids". Et quel beau sourire !


1 commentaire:

Alex H a dit…

Très fréquentable, cette épicerie !