Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

mercredi 12 avril 2017

Lettre d'un père à sa fille qui a jeté son fils gay à la rue

G. et P., deux "jeunes" que j'aime beaucoup ont pu faire leur "sortie du placard" (en anglais "coming-out") sans trop de difficultés.
Mais tous les parents ne sont pas aussi évolués.
Une lettre fait le tour de la toile, celle d'un père à sa fille qui, apprenant l'homosexualité de son fils, l'a mis dehors sans ménagements.
Le grand-père a recueilli son petit-fils, et a adressé ces lignes à cette mère que l'on qualifiera sans peine d'indigne :


Traduction :

Chère Christine,
je suis déçu de toi, ma fille. Tu as raison lorsque tu dis que « Quelqu’un dans la famille nous couvre de honte », mais tu n’as pas compris de qui il s’agit.
De jeter Chad à la rue simplement parce qu’il t’a dit qu’il était gay est la seule véritable « abomination ». Un parent qui renie son enfant est ce qui est « contre-nature ».
La seule chose intelligente que je t’ai entendue dire dans cette histoire, c’est que tu « ne l’as pas élevé pour qu’il devienne gay ». Bien sûr que non. Il est né comme ça et n’a pas plus choisi cette caractéristique que le fait qu’il est gaucher. Toi, par contre, tu as fait le choix d’être blessante, étroite d’esprit et réactionnaire. Donc, puisque nous en sommes à renier nos propres enfants, je crois que je vais prendre un instant pour te dire au revoir. J’ai maintenant un enfant fantastique de qui m’occuper, et je n’ai pas de temps à consacrer à une fille sans-coeur comme toi.
Si tu réussis un jour à retrouver ton coeur, appelle-nous.
– Papa

4 commentaires:

Arthur Virmond de Lacerda Neto a dit…

Bravo au père !

Anonyme a dit…

Tout ça est effectivement fort touchant, mais sans vouloir soulever de polémique probablement stérile, rejeter aussi durement sa fille (la traduction est un peu édulcorée, à la fin il la traite tout-de-même de P... - "B word") n'est finalement pas beaucoup plus élégant ni surtout paternel de sa part... J'aurais adoré qu'il écrive plutôt comme un père (et grand-père) simplement aimant de sa descendance...
Yamazek

Silvano a dit…

Yamazek : ce doit être la colère.

johan a dit…

Que signifie " B Word" ?