Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

dimanche 25 juin 2017

Drôle de Neptune

Hubert Gerhard : Neptune (1584-87) Bayeriches Nationalmuseum Munich
1 : où est passé le trident ?
2 : à quoi joue le gros poisson vicieux, là ?

2 commentaires:

Ludovic a dit…

En réalité, il ne s'agit nullement d'une statue de Neptune dont le trident se serait volatilisé mais d'une première ébauche de la statue de la Liberté telle que Bartholdi l'avait d'abord imaginée. On peut s'en convaincre en se reportant à des photographies du sculpteur dont la ressemblance avec cet éphèbe (vieillissant) revenant de la pèche au thon, est évidente. Les Américains, dont on sait qu'ils ne brillent pas toujours par le goût ni par la fantaisie, ont préféré un autre projet à cet autoportrait de l'artiste, en l'état d'une matrone plus décemment vêtue.

Silvano a dit…

L'anecdote est délicieuse, Ludovic.