Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

vendredi 16 juin 2017



Belle chorégraphie de Tom Richardson qui exprime le désir sans que, jamais, les corps ne se touchent.
Danseurs : Kyle Livsey et Chris Critelli
Chanson : Two men in love par The Irrepressibles

2 commentaires:

Ludovic a dit…

Il serait plus exact de dire que ces deux corps n’ont pas besoin d’entrer en contact, ce qu’ils font tout de même et surtout à la fin, pour que le désir soit exprimé à tout moment avec un magnétisme remarquable. Superbe chorégraphie qui nous change un peu des ballets classiques dans lesquels l’intensité érotique culmine quand le beau mâle aux fesses moulées porte la belle jeune femme en tutu et la soulève à bout de bras de façon à ce qu’elle puisse changer l’ampoule du lustre du plafond.

Jules D. a dit…

Une pépite ! Merci.
Jules