Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
Pour commander, cliquer sur ce bandeau.

dimanche 18 juin 2017

J'écris


3 commentaires:

Petrus a dit…

On peut envisager en effet qu'écrire c'est mettre du vide pour faire apparaître du plein... L'un ne va pas sans l'autre.

Bive a dit…

Comment voulez-vous que je lise, il tourne les pages bien trop vite !

Anonyme a dit…

Sur l'écran noir de ses nuits blanches, lalalaaa
Yamazek