Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

lundi 31 juillet 2017

Jeanne

Je n'ai trouvé que la version anglaise de la bande-annonce de La mariée était en noir, le film de François Truffaut où Jeanne Moreau élimine méticuleusement les 5 responsables de la mort de son mari (Claude Rich, Michel Bouquet, Charles Denner, J.Claude Brialy et Michael Lonsdale : quelle distribution !) Chaque meurtre est "annoncé" par le Concerto pour mandoline de Vivaldi joué sur un pick-up, le reste de la bande originale étant signé par le grand Bernard Hermann, compositeur fétiche d'Alfred Hitchcock. Pour couronner le tout, le directeur de la photographie est Raoul Coutard.
Il est fort peu vraisemblable que la télévision, en hommage, diffuse ce film, que l'on trouve en DVD de qualité très moyenne édité par MGM, ou en Blu-ray (import... espagnole !).
Mademoiselle Moreau serait morte dans son sommeil, sans souffrance. J'en suis un peu moins triste, mais elle nous manquera terriblement.



Un extrait avec le regretté Charles Denner :




10 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour, j'en ai pleuré .
Jeanne Moreau était pour moi une certaine idée de la liberté ,de l'anticonformisme, de l'artiste dans sa dimension la plus universelle, tellement contemporaine . Pour nous consoler il nous reste ses films et ses chansons... Je suis triste.
Serge

roman a dit…

Ce film peut se voir ,en qualité trés acceptable ,sur certains sites de streaming.

Silvano a dit…

Je ne "streame" jamais : d'une manière ou d'une autre, ce n'est jamais "gratuit".

Celeos a dit…

C'est comme si ce monde, au-delà des effets de la vieillesse, était devenu tellement insupportable que le quitter pourrait apparaître comme la nécessaire dignité.

roman a dit…

Certains sites de streaming ont un trés bon catalogue de films pour 4 euros par mois.

Silvano a dit…

Celeos : ce n'est pas absolument faux (ou vrai). Pardon de cette réponse "normande", mais il y aurait matière à si long débat...

Silvano a dit…

Roman : je crois que je m'y prends très mal en ce domaine. J'ai l'impression qu'on veut faire intrusion dans ma vie privée chaque fois que j'essaie de voir un film de cette manière, d'où le "jamais gratuit" de ma première réponse.

Anonyme a dit…

Triste journée, où le cinéma était en noir...
(Il me semble que Julie Kohler tue plutôt les responsables de la mort de son mari, et non ses maris)

Bien à vous, cher Silvano.
-Cornelis-

estèf a dit…

Silvano, il y a un petit sacrilège dans votre billet, dans la mariée Jeanne Moreau n'assassine pas ses maris successifs mais les assassins irresponsables de son seul et unique mari...
Mais je suis d'accord avec vous, ce film est inoubliable !

Silvano a dit…

Pardon pour cette déformation involontaire du scénario, mes amis. J'ai fait une confusion sous le coup de l'émotion. J'ai rectifié le billet, bien sûr. Et ajouté Michael Lonsdale, autre excellent partenaire de Jeanne Moreau dans ce film.