Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

vendredi 4 août 2017

Call Me By Your Name : attendre janvier 2018

Timothée Chalamet dans le rôle d'Elio, 17 ans



Il s’agit de l’adaptation du roman américain Call Me by Your Name d'André Aciman (adaptation de James Ivory, le réalisateur de Maurice !)
Dans les années 1980 en Italie, un jeune garçon de dix-sept ans
rencontre un jeune universitaire de vingt-quatre ans, venu vivre dans le
villa de ses parents. L’un et l’autre tombent sous le charme…








Il faudra attendre janvier 2018 pour apprécier en France ce film prometteur dont l'intrigue se déroule en Italie.
Call me by your name a reçu un accueil enthousiaste au Festival de Sundance 2017 où il a été projeté hors-compétition.
Merci à Didier qui a attiré mon attention sur ce film.



4 commentaires:

Roland a dit…

Armons nous de patience et multiplions les vœux.

Lecteur indéterminé a dit…

Ce roman a été publié en français sous le titre "Plus tard ou jamais" aux éditions de l'Olivier.C'est un magnifique livre sur les fulgurances du désir. Alternance de délicatesse, de brutalité et de pudeur.

Anonyme a dit…

Enguerrand

Petite anecdote ! J'avais repère en février dernier sur Youtube (ah les occurrences suggérées de YT !), la micro bande-annonce de 1.14 minutes de Call Me by Your Name. La seule chose que je vois, c'est Armie Hammer (me marteler de sa beauté bronzée), Persol 649 sur le nez et le soleil italien de Crema (Crémone). Le 1 août sort sur YT la vraie bande-annonce et là, c'est le raz-de-marée de visionnage et de lecteur/youtuber donnant leur avis sur le livre. Je me réveille et veux le livre en anglais. Amazon, 1 à 3 mois d'attente ( si, si), à Paris Brentano's, rien avant mi-septembre, Galignani, tout le stock à été pris d'assaut depuis 10 jours (depuis la bande-annonce quoi !), je téléphone sans aucun espoir à la célébrissime librairie de la rue de Rivoli (avec Galignani) W.H.SMITH, et là on me dit "j'en ai que deux, dont un encaissé il y a 20 minutes, je dis "j'achète", et on me le met de côté mercredi, il y a deux jours. Je confirme, le livre est très bien, mes réserves : difficile de mettre un livre sur l'écran, seul le Go-Between de Losey d'après le livre éponyme de Lesley Poles Hartley, selon moi, y est parvenu. En même tant, c'est Harold Pinter qui a écrit le scénario. Le résultat y est magistral, on voit le livre sur la toile. Plus la B.O signé Michel Legrand. Le tout est magique.
Mon autre réserve est sur un casting entièrement hétéro, Hammer, Chalamet et Guadagnino, le réalisateur sont hétéros. Ca fait peur, pitié pas de film gay friendly destiné à valoriser les acteurs hétéro, c'est usant ! Bon , en même temps l'auteur du livre, André Aciman n'est pas gay, lui non plus. Ah ! Le seul gay dans cette affaire, c'est le magnifiquement talentueux James Ivory, notre franco-américain amiChéri, 89 ans, qui signe le sénario. Ouf ! Enfin, la date de sortie pour l'Italie est le 27 octobre pourquoi janvier 2018 pour la France. Mouais, ça sent la course aux Oscar tout cela.

PS : La chanson "Mystery of love" de Sufjan Stevens, inédite et spécialement faite pour le film, présente dans la bande-annonce est ....MANIFIQUE !

Anonyme a dit…

Magnifique avec un G. Désolé, cela m'apprendra à rédiger un message trop tard le soir !

Enguerrand