Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

samedi 19 août 2017

Deux modes de lecture



 "Ils" vont rentrer. Pendant quelques jours, mon quartier s'est délicieusement endormi, que la majeure partie de ses habitants a déserté, au point de me permettre le sommeil toutes fenêtres ouvertes.
Adepte des séjours de courte durée, mais intenses, je m'octroierai encore quelques jours de vacances dans la ville de ce lecteur, que vous aurez bien sûr reconnue... (?)
Comme vous m'êtes sympathiques, je vous offre, en cadeau Bonux (ça existe encore ?), un lecteur d'un tout autre genre, qui ne lit sans doute pas Proust, mais nous serons d'une indulgence pleine et entière à défaut d'être plénière.



D'accord pour l'introniser Fouloulou de la semaine ?

6 commentaires:

Roland a dit…

Quel sera leur choix, pendant la rentrée littéraire ?

Ludovic a dit…

Merci cher Silvano d’associer démocratiquement vos correspondants à une aussi grave décision. Bien entendu, leur avis ne peut être que consultatif ; il vous revient à titre de privilège personnel de trancher en dernier recours ne fût-ce qu’en regard de votre expertise en matière de foulouloutude. Dans le cas présent je serais très favorable à une telle nomination : la mèche rebelle est charmante et le slip mauve dénote une prometteuse impertinence. Quant à la lecture je crains qu’elle ne doive à Proust que le pastiche annoncé mais non écrit par Paul Reboux qui se serait intitulé « à l’ombre du fruit des jeunes gens », ce qui n’était d’ailleurs pas du goût le plus sûr.

Carmin a dit…

Le second est indéniablement le meilleur.

Hersaint a dit…

Navré de ne pas situer la ville italienne!
Par contre, ravi de reconnaître votre très charmant fouloulou...

Alex H a dit…

Ah, Turin !
Oui, je vote pour le lecteur de livres-à-images.

joseph a dit…

Le Proust illustré n'existant qu'en 2001 volumes , je comprends que votre lecteur se contente d'un condensé!