Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

vendredi 4 août 2017

Réseaux "sociaux"

(Juste pour décorer)
« Les réseaux sociaux ont donné le droit de parole à des légions d’imbéciles qui, avant, ne parlaient qu’au bar après un verre de vin, et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite alors qu’aujourd’hui ils ont le même droit de parole qu’un prix Nobel. C’est l’invasion des imbéciles ».
Umberto Ecco

 

6 commentaires:

Kristian Sagia a dit…

Je me permets d' emettre un avis contraire. Si les reseux sociaux ont donne la parole a des imbeciles, il faut adette que ces memes resaux ont donnes la parle a ceux qui n' avaient pas d'acces aux canaux traditionaels de l' information.Pour autent d' imbeciles il y autant de gens intelligents....comme vous par ailleurs...N' oublions surtout pas lors de troubles internes (Iran, Turquie, Chine, Egypte...), ceux sont ces memes reseaux sociaux qui sont bloques....des imbeciles a-t-il dit?

Kristian Sagia
Un imbecile aussi

Raziel a dit…

Un réseau social sans décoration ne vaut pas beaucoup, apparemment! (Je parle de l'ange). 😋

D'ailleurs, ces «imbéciles» sont eux-même les produits à faire des millions aux détenteurs de ces réseaux dits sociaux. Donc, l'existence de ces imbéciles est nécessaire 😉

Une citation: « Dieu doit aimer les imbéciles, puisqu'il en a créé beaucoup trop! » 😅

Silvano a dit…

Kristian, oui, votre point de vue se défend. Vous ne faites pas partie des "légions d'imbéciles" de M. Ecco, apparemment.

I.Lustrinconnu a dit…

Le texte de Kristian ne m'incite pas à fréquenter ces réseaux sociaux.

anoustous a dit…

les sans dents, les imbéciles, ceux qui ne sont rien dans les gares, tous ces gens existent, ils sont la multitude, et bien sur l'immense majorité. Il vous revient de faire le tri de ceux qui vous apportent "quelque chose" et à qui vous apportez "quelque chose, si ce n'est quelqu'un. Car en ne perdant pas votre temps, ils vous arrive de rencontrer, via ces réseaux sociaux, virtuellement ou réellement des "gens" que vous n'eussiez jamais pu rencontrer et qui sont de votre égale valeur. Une autre prétention est justement celle des "gens de valeur" à dire des vérités que l'on n'aime pas entendre, celà s'appelle du propos politiquement incorrect.

Silvano a dit…

Tempérons, il le faut : c'est, comme en toute chose, la manière de les utiliser qui peut être dangereuse. La diffusion incessante de fausses nouvelles, de rumeurs, atteint les esprits les moins formés qui accordent du crédit à tout ce qu'ils voient sur la toile. Mais ça permet, effectivement, de tisser des liens, d'accéder au savoir pour peu que le l'on sache distinguer le bon grain de l'ivraie.
J'ai inséré ces propos, car il m'arrive d'être excédé par ce que je lis ici et là. Il est possible, aussi, que le traducteur en ait accentué la tonalité.