Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

mardi 21 septembre 2010

Mina : divina !

On a parfois des faiblesses de midinette.
Pour ce type d'artiste "de variétés" (au sens noble du terme), c'est très excusable.
Recluse dans sa maison de Lugano, la star italienne, dont Louis Armstrong disait qu'elle était "la plus grande chanteuse blanche", Mina Mazzini, à l'instar d'une Greta Garbo, n’apparaît plus en public depuis la fin des 70's.
A la différence près qu'elle produit un à deux albums par an, mêlant tous les genres, de la "canzone" commerciale aux standards du jazz en passant par la soul.
La créatrice de "Parole parole"ou de "Grande grande", dotée d'une tessiture exceptionnelle et d'une amplitude vocale dépassant les 3 octaves (!), a gardé, à 70 ans, toutes les qualités qui font d'elle l'une des grandes voix de la scène mondiale.
Icône gay au-delà des alpes, Mina travaille inlassablement à la production de nouveaux albums, comme ce "Caramella" sorti cette année, où figurent le duo "You get me" avec Seal, et la merveille lyrique que voici avec Lucio Dalla, auteur et créateur du fameux "Caruso", massacré en son temps chez nous par Florent Pagny.

Aucun commentaire: