Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (nom de plume Louis Arjaillès). Maison de confiance depuis 2007.

"La gravité est le plaisir des sots"
(Alexandre Vialatte)


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

samedi 30 juin 2018

Boku au balkon



Pendant la canicule, on...

Hydratons-nous ! (Photo Walter Martin)



encule tous les empêcheurs de s'aimer en rond.
La marche des fiertés d'aujourd'hui n'a pas besoin de proclamer son utilité : la dégradation des installations arc-en-ciel de la Mairie de Paris sur l'espace public, l'arrachage d'un oriflamme "rainbow" de la façade de l'Assemblée Nationale par un nervi d'extrême droite sont là pour nous rappeler que l'homophobie se porte bien en notre douce France.
Cet après-midi, marchons fièrement et hydratons-nous, car il fera chaud !

Suivez la mode !

Chers jeunes amis,
cet été le jean se porte
à mi-fesses, savez-vous ?

Trois jeunes spartiates s'entraînant au tir à l'arc

Christoffer Wilhelm Eckersberg (1783 - 1853), toile de 1812
Toile exposée au "Den Hirschsprungske Samling" à Copenhague

vendredi 29 juin 2018

GC Déco : j'aime beaucoup...

ces lavabos
équipés de
robinetteries
"à l'ancienne".

Pas négligé...

Au premier plan, Louis Ball. Photographe indéterminé
et donc
pas négligeable.

Jouons ensemble comme des petits fous

Où se trouve Matt ?

Dans un film maintes fois célébré ici,
deux îles ont servi de décors naturels aux
manigances du personnage joué par Matt Damon.
Sur la droite de la photo ci-dessus, on aperçoit le château
qui fait la renommée, entre autres, de l'une d'elles : laquelle ?

Indice : cette île fut chère à un grand cinéaste italien du siècle dernier.

Répondez en commentaires ; publication lundi.


mercredi 27 juin 2018

Lune rousse

Red moon 14a par Lam Luong

Ma très belle laverie

Photo Sylvain Norget,
On regrette parfois
d'avoir chez soi
un lave-linge.

"En guerre" : lancinant


C'est un film que j'ai vu le mois dernier et que je n'ai pas eu le temps de chroniquer.
Le titre est En guerre, réalisé par Stéphane Brizé, joué - entre autres très bons - par Vincent Lindon.
Comme si peu de films, celui-là ne cesse de me hanter.
Je vois que tout récemment, on l'a projeté à ces salariés de Ford Blanquefort qui seront bientôt jetés à la poubelle ; beaucoup d'entre eux ont pleuré tant le parallèle avec leur propre histoire est évident.
La gorge nouée pendant le générique de fin, j'étais sorti sonné de la salle obscure.
Si vous ne l'avez pas vu, rattrapez-vous vite !
Ah, aussi : je ne veux plus entendre parler en mal de Vincent Lindon.
Respect total.



lundi 25 juin 2018

Descentes de lit

Photo Hans Neleman

Vern Dufford From the letter series, pastel sur papier

Parce que


J'ai fait toutes les gares,
j'ai pris tous les avions du monde,
traîné mes yeux hagards
dans tous les cafés à la ronde
pour te retrouver,
parce que je t'ai aimé.
S.

Une jolie déclaration



samedi 23 juin 2018

Estate

Endless Heat par Hadar Pitchon

Collin


Collin Mc Adoo - Autoportraits


Pi dibi dibi poï poï



Embagousé, adepte des costumes roses, Dario Moreno fut l'un des chanteurs les plus populaires des années 50/60, en follitude assumée.
Gai Gay, Darions-nous !

vendredi 22 juin 2018

Amants d'avant


Ardente solitude


Come è bello seguirti
o giovine che ondeggi
calmo nella città notturna.
Se ti fermi in un angolo, lontano
io restero', lontano
dalla tua pace, - o ardente
solitudine mia.

Qu'il est beau de te suivre
ô jeune homme qui ondoies
sans hâte dans la ville nocturne.
Si tu t'arrêtes au coin d'une rue,
loin je resterai, loin
de ta paix - ô mon ardente solitude.

Sandro Penna (1906-1977) : 
Une ardente solitude, poèmes

jeudi 21 juin 2018

Simon en blanc, Simon en noir

Simon Van Meervenne photographié par Emre Guven

Cadeau : kiffant !



Mine de rien, David Tayler, avec ce Prélude, a autant de "vues", voire plus, que pas mal de "youtubeurs" à la noix.
Comme quoi, faut pas désespérer tout à fait.

Aujourd'hui, fête de la musique.
De la musak, aussi, hélas : prenez soin de vos oreilles.

mercredi 20 juin 2018

Fou...


lou
lou,
un point,
c'est tout.

Mes fins limiers confirmeront, 
je pense, qu'il s'agit de Corentin Huard.

Sur le toit

Pepe Carretero : Niños en la azotea ( Huile sur toile, 1995)

Cloaque






Je ne sais pas comment vous le sentez, mais nous sommes quasiment cernés, non ?

mardi 19 juin 2018

Kris du cœur*





Kris Koslop photographié par Joseph Lally

* J'avais aussi Kris, on t'aime !, mais ce n'est pas de saison.

Deux garçons...



que tout oppose.
On se sent néanmoins disposé,
selon l'humeur du jour, à aimer l'un ou l'autre.

Photo du haut : le modèle Joe Martinez par Marco Ovando pour LoveSexo Magazine.
Photo du bas :le modèle biélorusse Yan Pakapovitch par le photographe sud-coréen Sanghun Lee.

Merci à Ugo pour le référencement.

lundi 18 juin 2018

La beauté pure

Maxim Steklyanov par Nicholas Efimcev

Fin de printemps

Y viva España





Oui, je sais,
cher toi, qui viens uniquement pour
les jolies photos d'anges et mes humeurs
de dilettante polymorphe, que veux-tu, ça ne passe pas.
(Il y a beaucoup de talent dans ce dessin.)








Culture


Michel a perdu le doudou de sa fille à l’aéroport de Roissy. Il dépose un avis de recherche avec une récompense. Sofiane, employé à l’aéroport, y voit l’occasion de se faire un peu d’argent et prétend avoir retrouvé la peluche. Le mensonge révélé, Michel et Sofiane se lancent malgré tout sur les traces du doudou. Une mission plus compliquée que prévu... 

Edward Hopper, Intermission


C'est, sans déconner, l'argument (!) du film dont la bande-annonce était présentée dimanche dernier dans la rubrique "culture" du journal de 13 heures de France 2, service public de télévision.
L'illustration n'a rien à voir, c'est pour relever le niveau.









Fiertés


En l'honneur de la "quinzaine des fiertés LGBT+" (du 15 juin au 1er juillet), la mairie de Paris a décoré aux couleurs de l'arc-en-ciel certains passages pour piétons de la capitale et orné le mobilier urbain d'autocollants de même tonalité.
On ose espérer que des quartiers moins branchés "gay" que le Marais bénéficient également de cette jolie mise en couleurs. Je pense notamment à ces arrondissements (19ème  par exemple) où l'on casse allègrement du pédé. S'il est vrai qu'aucun fait-divers  de ce type n'est venu défrayer la chronique ces derniers temps, on notera qu'un attentat terroriste récemment déjoué visait la "communauté homosexuelle".
Bravo tout de même à Madame Hidalgo, actuellement cernée de toutes parts, pour cette initiative.

Anges craquants