Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (nom de plume Louis Arjaillès). Maison de confiance depuis 2007.

"La gravité est le plaisir des sots"
(Alexandre Vialatte)


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

mardi 31 décembre 2019

Fernando Lindez, mon (notre ?) ange 2019

Fernando Lindez avec Duane Michals (pour Loewe)
Je publiai le 14 février dernier un post (intitulé Hay, Fernando !) sur Fernando Lindez, comédien (Skam-Espagne) et modèle photographié entre autres par Duane Michals. 
Ce billet (ici, clic) fut d'ailleurs grossièrement (dans une mise en page ahurissante !)  copié-collé par un blogueur (Richard, si tu me lis...) qui doit trouver Gay Cultes si intéressant qu'il y puise l'essentiel de son contenu et n'a pas la correction de citer sa source. Ce blog ayant pour titre Requiem, je n'irai pas jusqu'à souhaiter sa fin, d'autant que tant de bêtise dans le maniement de l'art du plagiat et de méconnaissance de la propriété intellectuelle serait plutôt de nature à me faire éclater de rire. 
Après ces accessoires considérations, venons-en à l'essentiel et admirons notre aimable petit Fernando.
Enjoy, comme on dit en cercles bilingues !

Pour H&M

Photo Alessio Boni

Photo Allan Hamitouche

Photo Allan Hamitouche

Note : le 16 février 2019, je publiai un billet intitulé Les facéties de papy avec Fernando et Duane Michals lors des prises de vues pour Loewe. C'est ici : clic.

Ce soir, on s'habille




et on sourit.

Centenaire


Le Maître Pierre Soulages a eu cent ans le 24 décembre dernier.
Depuis tant d'année, le peintre poursuit son dialogue créatif avec la lumière.
Que l'on souhaiterait éternel.

©Musée du Louvre/Antoine Mongodin © ADAGP, Paris 2019
Les deux plus prestigieux musées parisiens,
le Centre Pompidou et le Musée du Louvre (photos)
célèbrent conjointement le peintre de Sète en
deux expositions à voir jusqu'au 9 mars 2020.

©Musée du Louvre/Antoine Mongodin © ADAGP, Paris 2019

lundi 30 décembre 2019

Le collant gris*


Vous aurez reconnu, bien sûr, le danseur
Marco Bozzato, ici photographié par Maximov Dima.

* Ce n'est pas une panne d'inspiration, mais
une allusion au film de Terence Young (1961) Les collants noirs,
tourné à la gloire de trois danseuses d'exception, Cyd Charisse, Moira Shearer, et Zizi Jeanmaire.
La photo est d'Henri Alekan. Scénario et chorégraphie de Roland Petit, excusez du peu. 
Le film semble actuellement invisible sur le moindre support.



Bg

Portrait de Franz Liszt par Charles Laurent Maréchal

Dernier lundi 2019


Bon
bout
d'an !

dimanche 29 décembre 2019

Quirin mouillé

Quirin par Wiesmayer Photography
Hormis
le tatouage,
inévitable désormais,
c'est un garçon qui me plaît.
Bon dimanche !

Le meilleur

Culatello di Zibello... à se damner !
Mmmm... Mi piace molto questo prosciutto !

Photographie

Nature morte au verre | Toni Catany

vendredi 27 décembre 2019

Gay rétro

  Castro Street Fair, San Francisco 1977 - Ph. Crawford Barton 

Monts et merveilles

© Compte twitter de Kilian Jornet 

Cette photo de l'espagnol Kilian Jornet, casse-cou notoire qui détient le record de l'ascension du mont Blanc en 4 h 57' et 40" relève à présent du document rare.
Les défis que se lancèrent (sur les réseaux sociaux, pardi !), à la suite des exploits de cet homme, des amateurs venus de toutes les régions du globe ont mené à des excès provoquant de graves accidents.
Dorénavant, suite à un arrêté du Maire de Saint-Gervais, toute personne désireuse de pratiquer l'ascension doit s'équiper ainsi : bonnet, lunettes de soleil + masque de ski + crème solaire, veste chaude + gore tex, pantalon de montagne + sur-pantalon, chaussures d'alpinisme pouvant recevoir des crampons, crampons réglés aux chaussures, baudrier + kit de sortie de crevasse, corde d'attache, et GPS ou boussole + altimètre.

À déguster

De Toni Catany, photographe catalan (1942-2013)

jeudi 26 décembre 2019

Honteux !




Cette boulimie de consommation ne connaît plus de limites :
aussitôt qu'ils les ont reçus, certain(e)s vont jusqu'à mettre leurs cadeaux en vente sur les sites dédiés.
Pour d'autres, c'est encore pire :  ils vont jusqu'à les jeter (photo ci-contre) !

Manif pas commune

Mardi 24 décembre,
sur le parvis de l'Opéra Garnier,
des membres du corps de ballet et
l'orchestre de l'Opéra National de Paris
ont manifesté à leur façon contre la réforme de leur système de retraite :

mercredi 25 décembre 2019

Cadeau de Noël

Hugo Mayhew

Époustouflant Sacha

C'est ce concert, diffusé le 2 février par Arte pour "La folle journée de Nantes", qui me fit découvrir le jeune Alexander Malofeev (prononcer Maloféièf).
Aussi subjugué que le public (pourtant connaisseur) qui ne put s'empêcher d'applaudir frénétiquement à la fin du premier mouvement, je restai un moment abasourdi après l'accord final.
Depuis, j'ai entendu Sacha lors d'un récital à Gaveau qui confirma que le tout jeune pianiste russe est déjà un grand musicien.
Ce Concerto en la mineur de Grieg, joué à Nantes avec le Tatarstan National Symphony Orchestra,
conduit par Alexander Sladkovsky est enfin offert en ligne.
Je me fais une joie de le partager avec vous en guise de
Joyeux Noël !
 

Ooooooh, Silvano...


déguisé
en
Père Noël !

mardi 24 décembre 2019

Je pense à ceux


qui sont loin de chez eux,
aux sans-famille,
aux sans-logis,
à ceux qui ont faim,
à ceux qui fuient le mal
et ne peuvent se poser nulle part.


Dans de rares cas, un ego-portrait...


peut avoir une chance
de figurer dans ces pages.

Timothée Chalamet chantonnant, c'est touchant.



C'est l'un de mes moments de cinéma préférés de l'année qui s'achève.
Timothée dans le film de Woody Allen (pendez-le !*) chante (à peine) cette chanson (qu'on aura plaisir à réentendre par Chet Baker, entre autres), et c'est un ravissement !
Ça s'appelle le talent.

*Avant, il y a longtemps, on appelait ça du second degré. Et c'en est, bien sûr !

lundi 23 décembre 2019

Joyeuses fesses !

Si vous suivez Gay Cultes depuis longtemps,
vous savez que cet échantillon et ce mauvais
jeu de mots assumé tout autant qu'éculé sont
de tradition ici en cette période de l'année.
Amitié à tous !



Jumeaux d'avant, Dean et Denny Densman, par Bob Mizer





Mais le plus important, bien sûr, reste
la lecture.



"Sardines" à l'italienne : pas de drapeau, pas de parti, pas d'insultes

Rassemblement pro-"sardines" à Florence le 30 novembre dernier

Évincé du pouvoir, Salvini, encouragé par de "bons" sondages et son score impressionnant lors des récentes élections régionales en Ombrie, piaffe de repartir à l'assaut de celui-ci.
Tout allait pour le mieux pour le chef de la "Ligue" jusqu'à l'arrivée de sardines assez grosses pour boucher l'horizon politique du facho-populiste.
Si vous aviez le regard uniquement rivé sur l'actualité franco-française ces jours derniers, vous pouvez vous faire une idée de ce que représente, en terme d'espoir, le mouvement des sardines entraîné par le jeune Mattia Santori (32 ans) en lisant cet article du Monde : clic

Photos Filippo Monteforte/ AFP



C'est lund hi


dimanche 22 décembre 2019

Couleurs d'ange

Janusz Kuhlmann

Bon dimanche !


En cadeau du dimanche, un Franz tout guilleret


L'enregistrement ci-dessus a été effectué lors du récital de Prague en 1972

Je me souviens de Sviatoslav Richter que des images d'amateur ou d'actualités soviétiques, peut-être, nous montraient marchant dans la neige dans le film de Bruno Monsaingeon Richter l'insoumis que les anglo-saxons ont étrangement intitulé The Enigma (en référence à ce que l'on susurre des ses inclinations ? Ça m'étonnerait ! ).
La pièce musicale qui illustrait cette séquence était cet Allegro de la Sonate D.960 de Franz Schubert qui a rarement offert des pages musicales d'une telle fraîcheur que le géant russe interprète avec une légèreté mâtinée d'espièglerie. Quand le fortissimo l'exige, ce n'est jamais trop : on appelle ça "un grand pianiste".
On trouve le film inoubliable de Bruno Monsaingeon en 2 parties sur le Tube, mais c'est la version anglaise, sans doute pour des raisons de droits.
En revanche, vous ferez de toutes façons une bonne affaire en faisant l'acquisition d'un DVD (2 disques) d'occasion, car vous aurez ensuite sous les yeux et dans les oreilles un inestimable trésor.
Voir ici, par exemple : clic

Un inestimable trésor




Le blog des plus beaux parquets !

Caden Moster | Photographe Gabe Araujo
Conseils du jour :
si vous devez changer une ou plusieurs lattes,
préoccupez-vous un tantinet de la teinte.
Ne posez pas sur votre parquet fraîchement
ciré ou vitrifié d'objets brûlants de nature à
vous retrouver avec un support dans tous les 
états qui se gondolerait sous l'effet de la chaleur.