Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (nom de plume Louis Arjaillès). Maison de confiance depuis 2007.

"La gravité est le plaisir des sots"
(Alexandre Vialatte)


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

samedi 28 mars 2020

Roméo, je veux bien...

Douglas Booth dans Romeo et Juliette (2013)


être ta Juliette.
Même si, dit-on , tu joues plutôt mal,
je te ferai travailler la diction, je serai ton Pygmalion.
Bref, dès que ça ira mieux, viens visiter Paris, allez !

Chine 2020

Photo Pierre Alivon à Beijing/Pékin

" Puisque c'est comme ça,


je le reprends, na ! "

Images provenant de la série TV américaine Cheyenne
avec Clint Walker (sur ABC entre 1955 et 1962).

vendredi 27 mars 2020

Owen (le saint)


Vous aurez bien sûr reconnu Owen Lindberg,  qu'a photographié Hanson Walker.
Dans la négative, contentez-vous ici, je vous prie, de cet aspect de son anatomie.
Je ne doute pas que, muni du patronyme de ce garçon, vous trouverez sur la toile de quoi satisfaire votre curiosité.
Si, de plus, vous n'avez rien d'autre à faire en ce moment...

Rester forts

Jun Masuda, Tulsa Ballet - Académie Princesse Grace

Nu Nurejev

Rudolf Nurejev par Richard Avedon - 1961

mardi 24 mars 2020

Diversité


Il y a une énorme différence entre ces deux manières de se vêtir. D'aucuns penseront que j'ai un préférence pour la première, plus classique que la seconde. Or, voyez-vous, j'hésite : il est vrai que je pourrais sortir habillé comme le garçon du dessus sans que ça choque quiconque. J'aurais bien du mal à adopter la tenue vestimentaire du second. Mais, à l’œil, ce côté "petite canaille" est assez excitant.  


I - Ce gentleman se nomme Robbie Wadge.
II - Cette canaille a pour patronyme Timothée Collinet.

Cadeau : pom pom pom pooom, oui, mais pas que !


En cette année Beethoven, permettez que je m'éloigne des symphonies et concertos ressassés sur Radioclassik : cet Adagio du Trio avec clarinette Opus 11 nous dévoile une autre facette du génie de Bonn.
Il est joué ici avec subtilité par Romie de Guise-Langlois, Peter Stumpf et Gilles Vonsattel lors du Bridgehampton Chamber Music Festival d'août 2012.

" Il faut vous raser ! "

Quand le Docteur Patrick Pelloux 
devient un allié de poids de Gay Cultes :

Cliquez-moi dessus pour accéder !

lundi 23 mars 2020

Lire Edmund White


C'est la photo de couverture, signée Dan Weaks, de l'édition originale du roman autobiographique A boy's Own Story (titre français Un jeune américain) d'Edmund White.

Caetano chez Pedro : gravé

De l'intérêt du confinement*



* Mais je pense que les visiteurs quotidiens de ce blog en sont convaincus.

Il est important

de faire un minimum
d'exercice physique.
L'ennemi, en cette 
période où l'on se confine,
c'est l'avachissement.

Image animée : Eadward Muybridge  | Leapfrog en 1883

dimanche 22 mars 2020

Prudence, et...


BON
DIMANCHE !

Du Bach... et puis ?

Faisons-nous du bien !

Les articles de blogueurs en confinement font florès sur la toile depuis lundi dernier. Cette sorte de réclusion, pendant laquelle est admise une promenade sur un parcours plus ou moins délimité selon l'humeur du fonctionnaire de police qui nous contrôle, peut mener au meilleur comme au pire.
Pour l'heure, en ce qui me concerne, hormis le tour matutinal du quartier, c'est lecture, blog, écriture, piano, conversations téléphoniques avec les ami(e)s, préparation de repas (frugaux, car quand on est seul...), et, en nouveau rituel, la sortie de huit heures du soir sur le balcon pour applaudir et ovationner les professions médicales sur la brèche. C'est alors le moment du défoulement quotidien, celui des cris primaux, mais aussi l'occasion d'échanger pour de vrai quelques phrases avec les garçons du dessus, dont l'un est originaire de Brescia, la si belle cité de Lombardie particulièrement touchée par le sale virus.
Il y a, pour vivre cette période, ce mot d'ordre que je me suis intimé : musique, amour, humour... et gourmandise !

Note en milieu de matinée

Ce billet, rédigé hier soir, était prémonitoire : mon voisin a déposé ce matin des viennoiseries sur le pas de ma porte.
Ce seront ces petits bonheurs, ces gestes d'humanité, qui nous permettront d'affronter plus sereinement les journées difficiles qui s'annoncent.

À moi les pâtes et le papier-toilettes !


samedi 21 mars 2020

'a y est, je suis caché !

"Tu as bien dit que si tu me trouvais... ?"
Connor Franta

Suzy, partie sans tra la la



La vedette féminine du Quai des orfèvres de Clouzot est morte dimanche dernier à l'âge vénérable de 102 ans.
Celle qui marqua l'histoire du cinéma français d'un simple et enjoué "tra la la" n'a pas eu droit à une cérémonie d'adieu digne de sa carrière en raison du confinement dû à la crise sanitaire ; ce fut le cas, également, pour la réalisatrice Tonie Marshall, disparue tout récemment.
Des hommages seront vraisemblablement organisés quand tout danger sera écarté.