Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


samedi 8 janvier 2011

Cadeau : Mahler | Bernstein


- Bernstein en 1945 | Photo Fred Palumbo, World Telegram -

Leonard Bernstein (1918-1990) : immense chef d'orchestre, grand compositeur (West Side Story ou 
On the Town, mais aussi des oeuvres plus "classiques"), pédagogue éclairé, il disait, rapporte-t-on, qu'en matière de gastronomie comme en matière de sexe, il aimait... la variété.
Gustav Mahler (en 2011 on célèbre le bicentenaire de sa mort) était son compositeur de prédilection : son enregistrement de la 9e Symphonie du génial autrichien reste indispensable.

10 commentaires:

Xersex a dit…

On disait qu'il était un peu gay... est-il vrai?

Xersex a dit…

Vladimir Horowitz je le sais pour sure!

JC Heckers a dit…

Sa troisième de Mahler (version viennoise chez DG) est également une pure splendeur.

Mais si on devait faire la liste de ses enregistrements exceptionnels, on n'aurait pas fini!

Gay Cultes a dit…

@Xersex : un peu, oui ... (!)
Horowitz, plus qu'un peu...
@JC : effectivement !

Xersex a dit…

@ GC: Horowitz était éfféminé aussi!

@JC: n'oubliez pas la Medea (décémbre 1953) e la Sonnambula (mars 1955) avec Callas à la Scala!!!!

Gay Cultes a dit…

@Xersex, pour Horowitz, on a bien compris !
Oui.
On sait.
Efféminé ? (queer ?)
Pas vraiment.

Xersex a dit…

Horowitz n'était pas queer, mais bien éfféminé par sur. Il me l'avait dit un musicoloque qui l'avait rencontré dans les année '80, pendant une session de enregistrement à Milan avec le chef Carlo Maria Giulini (il s'agissait d'un concert pour le piano de Mozart).

Gay Cultes a dit…

Ah, les problèmes de langage !
Je crois que nous jouons sur les mots.
;-D

Xersex a dit…

Mais maintentant as-tu compris ce que je voulais te dire?

Gay Cultes a dit…

Oui.
C'était une "follasse".