Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

vendredi 1 juin 2012

Intimement liés


J'envie parfois
les violonistes.
Il y a une réelle 
intimité entre l'artiste
et
l'instrument.

Glen Halik, du  "Halik Trio" - Début 20è siècle, USA

3 commentaires:

Roland a dit…

Se perdre dans son regard...profiter de l'univers romantique qu'il porte, qu'il transmet...

Xersex a dit…

oh le violoniste mignon!

joseph a dit…

et oui , ce n'st pas pour rien qu'il est blotti sur l'épaule et qu'il vibre plus si le coeur y est ,surtout à l'ouvrage mais comme en amour il faut beaucoup donner, et ne rien attendre d'avance en retour , mais si la vibration s'opère à l'unisson, frissons garantis