Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

jeudi 4 octobre 2012


Quelque chose
me
bouscule, ici :
c'est esthétiquement
magnifique,
certes,
mais quelque peu
narcissique.
Aimer son double,
ou son clone, n'est-ce-pas
étrange ?
Qu'en pensez-vous ?

10 commentaires:

Leav a dit…

Si j'avais un clone ou un jumeau, nos fantasmes seraient quelque peu incestueux. Narcissique sans doute, mais ça doit être une expérience passionnante.

Hadrianus a dit…

Qui se ressemble s'assemble après tout. On reconnait d'instinct celui qui nous complète, la partie de nous-même qui nous manque et que l'amour et le désir nous permettent de recevoir.

Xersex a dit…

tout d'accord avec Leav. Si vous par exemple pensez aux jumeaux Milo et Elia Peter de Belami qui font du vrai sex ensemble. Eh bien, si j'avais un jumeau, ou aussi un frère homosexuel comme moi n'aurais pas quelques-uns problème à faire sexe avec lui. Nous pourrions être frères, marie, amis, amants pour la vie!

Narcissius de Thespies a dit…

Mon fantasme absolu!

Roland a dit…

Attrait irrésistible. Je ne crois que l'esprit de l'un soit le clone de l'autre. Ils sont merveilleusement complémentaires

Pierre a dit…

La photo est superbe ! à la fois très posée, dans un temps suspendu (on le comprend...) mais aussi très dynamique, dans un mouvement renversant qui nous emporte tous.

On a beaucoup glosé sur l’aspect narcissique de l’homosexualité. La naturelle connaissance (physique et mentale) de cet autre qui nous ressemble peut être un avantage ; il y a quand même moins de mystère qu’entre des sexes différents, mais sans doute plus de finesse dans cette commune altérité. C’est ce qui fait qu’il y a, me semble-t-il, toujours une part d’amitié dans nos amours et d’amour dans nos amitiés.

roijoyeux a dit…

ils devraient aller à la muscu !

Silvano | Gay Cultes a dit…

@Pierre : je vous rejoins. J'ai tendance à qualifier mes plus belles histoires d'amour d'amitiés amoureuses.

tadzio sensuel a dit…

L'amour, l'amour... Cette photo qui commotionne, à la fois pour son érotisme et sa beauté, de ces garçons pâmés, qui pourra affirmer qu'elle n'est pas dûe, cette pâmoison, à la seule merveilleuse sensualité

giton d'abord sensuel a dit…

L'amour, l'amour, cette photo qui commotionne, à la fois pour son érotisme et de beauté, ces deux garçons pâmés, qui pourra affirlmer qu'elle n'est pas due qu'à la sensualité, cette adorable pâmoison,