Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

dimanche 5 avril 2015

Homœu(f)phobie


En ce jour de Pâques, souhaitons que tous les chrétiens méditent le message "tu aimeras ton prochain comme toi-même".

9 commentaires:

Roland a dit…

Utile rappel. Bonnes Pâques.

Anonyme a dit…

Je ne suis pas certain de comprendre le soulignement du tous. Ni, à bien y regarder, le fait même que l'exhortation s'adresse, au style indirect, aux chrétiens.
Y a-t-il un homme ou une femme sur la planète pour qui le message de la résurrection ne soit pas d'actualité : "Tu aimeras ton prochain comme toi même" ?
On pensera par exemple aux bourreaux du Kenya, ou à ceux de la Libye il y a quelques semaines, ou à ceux qui sévissent en Syrie et en Irak.
On pensera à la régie publicitaire de la RATP "cachez ces chrétiens d'Orient que je ne saurais voir".
Oui, il y a des salauds chez les chrétiens, mais pas plus ni moins qu'ailleurs.
Alors c'est à tous que s'impose l'impératif catégorique du respect d'autrui, autrui considéré jamais seulement comme un moyen, mais toujours aussi comme une fin. (La formulation kantienne, plus abstraite, heurtera peut-être moins la sensibilité exacerbée des laïcs ultra!).
Bonne fête de Pâques, donc, à tous, croyants ou non, pour "aimer son prochain comme soi-même".
Xavier

Silvano a dit…

"l'exhortation s'adresse, au style indirect, aux chrétiens.".
Effectivement, c'est le jour où jamais, non ?
C'est le dévoiement du message par l'homme que je critique. Mais je vous rejoins : c'est valable pour tous.
Et je ne me sens pas concerné par l'expression "laïcs ultra" : pour moi, être laïc, c'est refuser tous les intégrismes. Et je ne pense pas que mon "exhortation" dénote un manque de respect.

Anonyme a dit…

Merci de votre réponse.
On est tous très bons pour faire la morales aux autres. Les chrétiens aux non-croyants, les non-croyants ou agnostiques aux chrétiens. Et je ne parle pas des croyants des autres religions.
Je suis désolé d'avoir pris assez mal votre leçon de morale, comme d'un redresseur de tord, alors que des frères ont été assassinés au Kenya en pleines fêtes pascales, si les informations sont exactes, parce que chrétiens.
Je ne jugeais pas les laïcs ultra. Je constate qu'ils existent et ne sais ou pas si vous êtes. Si je le sais, puisque vous dites de pas en être, je vous crois sans mal. Je faisais allusion à l'histoire effarante de la RATP.
(Je ne suis d'ailleurs pas certain de penser beaucoup de bien de Mgr Di Falco, ni d'apprécier la musique commerciale de son boys-band.)
Dire que la fête de la résurrection a été gâchée, ce serait faux, puisqu'elle est justement, la dénonciation du mal. Mais tout de même, impossible de boire un coup, cette année, en proclamant "Christ est vraiment ressuscité !"

Silvano a dit…

Oui, cette histoire de RATP est grotesque.
Pour le boys band, nous sommes bien d'accord.

Stan a dit…

Je n'ai pas vu de leçon de morale dans le texte de Silvano. J'interprète qu'il y a de l'homophobie chez des croyants qui ne pratiquent pas "l'amour du prochain" recommandé par Jésus.
il faut dénoncer les intégristes de toutes les religions qui nous empoisonnent l'existence.

Gwengil a dit…

Avec un peu de retard mais de tout cœur : Belle et bonne fête de Pâques à vous, Silvano, et à tous vos lecteurs ! Vous avez amplement raison de rappeler le seul et unique commandement qui nous ait été donné. Malheureusement, les chrétiens (moi y le premier) ont failli. "Dieu est Amour (Agapé)". Malheureusement, la morale et la moralité ont remplacé l'Amour, et nous vivons comme des païens, ne témoignant plus de ce qui devrait nous distinguer et faire de nous le ferment de ce monde pour un monde meilleur. Pardon. En ce jour de Pâques, je ne puis que souhaiter que nous soyons tous libérés de toute forme d'esclavage.

Mellitus a dit…

Merci pour ce rappel. C'est vrai que des chrétiens oublient ce commandement quand ça les arrange. Aimer c'est accepter et accueillir, et non pas juger hâtivement.
Le répéter ne peut être une mauvaise chose.
Bonne fête de Pâques à tous ! croyants ou non ! Puissent les derniers événements, tragiques ou grotesques (cf les commentaires précédents), nous rappeler que la différence est une richesse, quand elle est acceptée et respectée.

Silvano a dit…

Ce type de billet génère forcément des commentaires passionnés. Les avis ci-dessus sont tous intéressants. Merci à tous d'avoir alimenté la chronique.