Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

samedi 21 novembre 2015

Cadeau : une si belle aria


Se al labbro mio non credi
cara nemica mia
aprimi il petto e vedi
qual sia l'amante cor
Il cor dolente afflitto
colpa non sa che sia
se pur non è delitto
un innocente ardor


Riccardo Broschi (1698-1756) était le frère de Carlo Broschi, plus connu sous le nom de Farinelli, célèbre castrat de la période baroque.
Cette aria est extraite de l'opéra Ataserse, écrit en collaboration avec Johann Adolf Hasse.
C'est le grec Aris Christofellis qui l'interprète ici. 
Chez EMI, Christofellis a enregistré de nombreux disques consacrés à l'âge d'or des castrats.

Aucun commentaire: