Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

samedi 14 novembre 2015

La France et Paris en deuil

La France vit à l'heure d'une tragédie sans précédent.
Je continue à publier : c'est la meilleure réponse à apporter aux barbares.

La nuit dernière, la Tour Eiffel 
éteint ses 
lumières en signe de deuil. 
Les capitales du monde revêtent les couleurs de la France.


21 commentaires:

Sharon a dit…

Je suis entièrement d'accord avec vous.

Maxence 26 a dit…

Moi aussi, Silvano. Amitiés.

Anonyme a dit…

Merci !

Pierre a dit…

Vous avez raison : au delà de notre émotion face à une telle épouvantable sauvagerie, soyons d'une détermination inflexible à être encore et toujours des personnes avides du souffle vital de la civilisation humaniste, forte de richesses personnelles et collectives, intellectuelles et culturelles, où la mise en valeur des beautés du monde, qu'elles soient artistiques ou sensuelles, reste un mode d'épanouissement et de Résistance face à ceux qui ne pourront pas briser la communauté de nos valeurs dans la diversité de nos destins. En un mot : la République. Qu'elle vive !

Celeos a dit…

C'est bien là la preuve que ces décervelés font le jeu de l'extrême droite. C'est Le Pen qui va être content ! Je retiens la phrase d'Obama : c'est l'humanité tout entière qui a subi une attaque, pas seulement la France. Il est donc bien dérisoire de déployer le drapeau français derrière lequel l'origine de cette folie se retrouve dans une longue genèse.

Silvano a dit…

"Il est donc bien dérisoire de déployer le drapeau français" : viscéralement Républicain, je m'autorise cette "dérisoire" pulsion.
Nos couleurs, justement, ne doivent être récupérées par les ennemis de la République.
Je suis en accord cependant, avec vos premières phrases.

Kigou a dit…

C'est ce que je réponds aux nombreux messages qu'on m'envoie de province ou de l'étranger. La vie doit continuer et la barbarie ne pas l'emporter sur la démocratie.

Eurogen a dit…

Toute ma solidarité pour mes amis français, et plus particuli_èrement les Parisiens.

Au jourd'hui, "je suis Paris" !

joseph a dit…

les couleurs bleu, blanc et rouge ne sont pas que celles d'un drapeau "national" c'est le rouge du sang versé, le blanc des innocents frappés aveuglément, et le bleu couleur de notre planète quand on veut bien la regarder de plus haut que son nombril et avec les œillères de nos petites rancoeurs ! Hélas il semble que la Belgique ne compte pas que deux victimes mais qu'elle aurait peutêtre abrité ou servi d'abri à ceux qui ont perpétré l'horreur ...et comment ne pas avoir le cœur qui saigne et l'esprit qui perd le Nord quand on apprend cela...

Anonyme a dit…

Bonjour, bien sûr qu’il faut continuer à diffuser le beau.
Mais qu'avons-nous raté pour que des jeunes gens comme ceux que nous admirons souvent sur ce site se et nous détestent à ce point ?
Les forces du laid et de la haine sont-elles finalement plus fortes que celles du beau et de l'amour ?
Espérons que dans quelques jours nous auront la force de penser que ce n'est pas le cas.
Mais aujourd'hui je ne suis sûr de rien ...

Dan de Clermont-Ferrand

yves a dit…

désolé messieurs. je vous lis ET bien sûr adhère à tous vos propos.
un fait doit être dit, répété et asséné : nous sommes depuis longtemps en guerre. inutile de se voiler la face.
j'ai la malheureuse impression d'assister à un match de football. une équipe respecte les "règles" et l'autre triche, ment, s'en fout... tous les moyens sont bons pour gagner !
c'est exactement ce qui se passe ! donc, pas de répit. on cogne, on tape, on élimine. SINON les belles valeurs décrites par Pierre, Dan, Joseph, Kigou, Eurogen, Celeos, Silvano, Maxence, Sharon et Anonyme seront inexorablement détruites. et nous le savons. il n'y a jamais eu de guerre propre. celle-là nous est infligée. nos plus belles paroles, nos plus beaux souhaits, nos meilleures prières seront sans effet pour inverser la tendance de nos ennemis.
fi de toutes les balivernes politiciennes, économiques. tout ce qui arrive est d'une telle évidence : déplacement de populations, attentats aveugles... il n'y a qu'une parade : attaquer.
si je choque, j'en suis désolé car ça n'est pas mon intention, mais je refuse de me cacher derrière des slogans. je suis conscient, réaliste et même pas en colère, seulement déterminé.

Rex a dit…

Je suis de tout cœur avec vous.
Speedorex

Silvano a dit…

Merci à Rex et à Eurogen.

Eric D a dit…

l'amour seul est une énergie valable pour contrer la haine, ne rentrons pas dans une escalade de violence.

Celeos a dit…

Il faudra, Silvano, que vous m'expliquiez ce que c'est que d'être Rébulicain (avec une majuscule, je note). Les républiques islamiques sont aussi des républiques. La Chine est aussi une république. La république française serait-elle d'une essence aux valeurs si pures que, sortant le drapeau français, on se retrouve drapé d'une protection garantie par la morale absolue que la France a déployée depuis 1789 ? C'est au nom de cette république essentielle que la France républicaine "libérée" a massacré en 1945 à Sétif, en Algérie, entre 5 000 et 10 000 personnes ; en 1947, plusieurs dizaines de milliers de personnes à Madagascar. Au nom de la liberté, de l'égalité, de la fraternité, dont cette pitoyable bannière se voudrait le symbole. C'est affligeant.
Gardez votre drapeau français en fond d'écran, c'est très joli. Et très républicain.

joseph a dit…

Eric , je pense comme vous que les parents et amis des victimes réclament la JUSTICE pas des représailles !

Thomas a dit…

La guerre fait des morts.

On en a fait longtemps à l'extérieur, on s'en rend compte qu'à l'intérieur.
Et sinon, qui achète le pétrole bon marché de l'état Islamique ? Non non, surement pas nos trader...

Silvano a dit…

Pour moi, Celeos - je suis sans doute très naïf -, la république (avec une minuscule, si vous voulez) c'est la déclaration des droits de l'homme et du citoyen, et l'abolition des privilèges, et je ne méconnais pas les exactions qui ont été commises en son nom, le dévoiement de ses valeurs premières,l'homme étant ce qu'il est.
C'est une manière de vivre que les assassins veulent mettre à bas, comme ils détruisent, partout où ils sévissent, le patrimoine culturel commun.
Dans votre blog, vous faites part de vos doutes ; j'en suis là aussi. Je suis surpris que cet acte de barbarie nous oppose : ont-ils gagné ?

yves a dit…

hélas, cher Silvano, cher Celeos, le ver est déjà dans le fruit. vous n'êtes pas opposés. à vous lire, vous n'êtes pas d'accord avec la façon de résoudre ce conflit ! une chose est sûre : vous et vos billets nous faites du bien. merci !

Pierre a dit…

Celeos, vous voilà à cracher sur la France en deuil, et sur tous les humanistes avec. Je ne vois pas l'intérêt de votre propos hic et nunc, aussi rempli de haine que ceux qui nous ont frappé, dont vous semblez presque justifier l'action au titre d'un passé qui n'est parfait pour aucun pays.
Moi aussi, je suis Républicain, et le fait que ça ne vous dise rien ne m'étonne en rien non plus.

Silvano a dit…

Je me répète : ont-ils gagné ?
Car c'est de nos divisions que les salauds se nourrissent. Comme le fn, d'ailleurs.
Bon, on va tenter de se calmer : je ne publie plus les commentaires sur ce billet.