Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

mardi 5 janvier 2016

Si brûlante fut notre nuit


2 commentaires:

another country a dit…

On peut aussi voir deux corps qui tentent de réprimer l'irrépressible, avant de succomber. Corpus delicti.

Silvano a dit…

Pourquoi pas, effectivement ?