Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

mardi 15 mars 2016

Russie : parfum de scandale en terre homophobe

En "vertu" (tu parles !) de la loi, qui, dans la Russie de Poutine, réprime une prétendue "propagande gay", des habitants de la rieuse contrée d'Arkhangelsk ont déposé plainte contre Calvin Klein pour diffusion, sur You Tube (il faut y aller volontairement, notons le !) de sa nouvelle publicité pour une eau-de-toilette unisexe, laquelle met en scène deux couples de même nature.
Ce vidéo-clip, célébrant "la diversité des liens entre deux personnes", selon Calvin Klein serait donc un pernicieux moyen de propagande homosexuelle.
Si la justice russe donne suite et sanctionne - ce qui n'étonnerait guère - l'empereur du sous-vêtement et autres accessoires de mode, la firme pourrait être condamnée à payer une amende de 1 million de roubles (13 000 €) et à se voir interdire tout échange commercial avec la Russie pour une durée de trois mois.
On ne versera pas de larmes sur la multinationale ainsi (et si peu, vu sa rentabilité) punie, mais le symbole est flagrant de l'hystérie homophobe qui sévit dans cette grande démocratie, de laquelle certains hommes politiques français veulent se rapprocher, quand, à l'extrême-droite, on copine depuis déjà longtemps avec son président.

L'objet du délit :
sans aucune intention publicitaire, évidemment, voici le clip de Ryan McGinley :


5 commentaires:

Charles a dit…

Celui qui voit dans ce clip une quelconque propagande homosexuelle doit consulter un psychothérapeute d'urgence. Il s'agit probablement d'une frustration liée à l'enfance qui resurgit.
(rire... jaune)

another country (webmaster) a dit…

Homophobes de tous pays, unissez-vous !

Eurogen a dit…

N'ont-ils donc pas vu une autre HORREUR dans ce clip ?
Un couple où la femme est BLANCHE et l'homme est NOIR !!!!

Ca, ma bonne dame, cela ne se derait pas vu du temps de la colonisation : on se mariait entre gens bien !

(je plaisante, bien sûr !)

Alex H a dit…

La connerie à visage humain.

Ĵeromo Tanguy a dit…

Pourquoi encore se demander où est la limite à la connerie ? Il y a-t-il encore des doutes sur la réponse ?