Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

samedi 18 juin 2016

Un Adagio pour Orlando

Souvent récupéré par le cinéma (de Platoon aux... Roseaux sauvages !), l'Adagio pour cordes de Samuel Barber est un véritable chef-d’œuvre.
C'est par les pages de Barber que s'est ouvert le concert du 15 juin à Central Park où le New York Philarmonic, sous la direction de d'Alan Gilbert, rendait hommage aux victimes de la tuerie d'Orlando.
C'est un beau moment d'émotion partagée :


2 commentaires:

André a dit…

Bel adagio qui correspond bien à l'état de notre coeur et à nos pensées qui s'envolent vers les amant/e/s et les familles en deuil, ainsi que les blessés.

Maxence 26 a dit…

Très émouvant, merci.