Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

vendredi 18 novembre 2016

Chez Yamamoto, pas de ratés*


Deux gravures de Takato Yamamoto, qui excelle, par ailleurs, dans l'art "morbide".
Son Saint Sébastien, ci-dessous, modernise le mythe tout en le respectant.
Le martyr criblé de flèches va bien finir par mourir un jour...
*Si vous croyez que je ne vous vois pas ricaner de ce piètre jeu de mots...

2 commentaires:

paul c. a dit…

Avez vous l'intention ,Silvano,de publier des gravures du non moins célèbre Kékassé ?

Silvano a dit…

Non, Paul : en revanche, j'étudie l’œuvre de Okaraté Takaréataké.
;)