Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
Pour commander, cliquer sur ce bandeau.

lundi 20 février 2017

Ange élégant

Dommage pour la publicité en fond,
mais il est bien joli et bien habillé, ce
monsieur !

5 commentaires:

Bive a dit…

J'admire les mains... de pianiste ? C'est une interrogation !

Silvano a dit…

Les "mains de pianiste", ça n'existe pas, Bive, bien que de grandes mains soient un atout pour exécuter certaines œuvres (Liszt ou Chopin, par exemple). Mais il y a des pianistes à "petites mains" (Magaloff, Alicia de Larrocha...) qui sont de grands pianistes.

Jules D. a dit…

"Alicia de Larrocha était de petite taille, de même que l'étaient ses mains. Malgré cette particularité elle vient à bout des pièces les plus difficiles techniquement, grâce à une assise très haute au piano, et à des exercices spécifiques qui lui ont permis d’adapter son jeu à sa morphologie. Rares sont en effet les pianistes de haut niveau qui, comme Alicia de Larrocha, ne parviennent qu'avec difficulté à plaquer sur le clavier un accord de dixième, c'est-à-dire du do au mi de l'octave suivante. Ceci n'a pas empêché la pianiste de se spécialiser dans la musique espagnole qui contient des pièces ardues, à l'exemple de El Pelele de Granados, qu'elle exécute avec brio. Elle a dû toutefois se résigner à ne plus jouer Rachmaninov qui exige des mains plus grandes que les siennes." (Wikipedia)
Jules

Bive a dit…

Merci pour toutes ces précisions, en particulier à Jules D pour son apport concernant "Alicia de Larrocha" que je ne connaissais pas.

Anonyme a dit…

Et puis il y a l'immense Michel Petrucciani, lui non plus n'avait pas de grandes mains, et pourtant...
Yamazek