Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

dimanche 9 avril 2017

Cadeau : pour les rameaux, du Rameau ! *

Costumes et instruments d'époque, la classe !

Jean-Philippe Rameau (1683~1764)
Pièces de clavecin en concerts, 1741
Concert n° 5 en ré mineur
1. La Forqueray - (Fugue) -

Il Giardino Armonico :
Giovanni Antonini (flûte traversière)
Enrico Onofri (violon)
Vittorio Ghielmi (viole de gambe)
Ottavio Dantone (clavecin)

Bonus : pour accompagner votre dimanche, je vous recommande ce somptueux  "live" du grand Jordi Savall : Jean-Philippe Rameau La orquestra de Luis XV

* Vas-y, trouve mieux un dimanche à l'aube !

3 commentaires:

Hersaint.... a dit…

C est Tres bién,Sylvano ,aucune médiocrité dans ce titre!

herveyanndubois a dit…

peintre senegalais
Alex, un ami artiste peintre et décorateur sénégalais (major des beaux arts de Dakar) me disait : " Pour peindre la beauté nègre, tu choisis un marron franc et tu rajoutes un peu de orange, un peu de noir, une larme de violet et dans les brillances tu épices en bleu corbeau, en jaune épi de blé, en vert cascade ou en or Safran."
Tout enfant on m'amena voir le film Les Mines du Roi Salomon. Les Mines du Roi Salomon est un film américano-britannique de 1950. Je fus médusé par le combat et la magnificence des deux rois nègres. Je me demandais pourquoi la silhouette des femmes n'enchantait pas mon regard alors que les gens disaient que la femme était plus belle que l'homme ?! Le monde m'agaçait en me parlant des filles après lesquelles je me devais de courir (petit malin vat !!!). Je haïssais le scoutisme, mais je dévorais les signes de piste. Que les garçons étaient beaux dans les illustrations !
Les Mines du Roi Salomon
Mes copains, les vrais, étaient toujours mignons et plus jeunes que moi et j'en délaissais mes études.
Sieste à El Goela (Algérie) - Juillet 1967
Tout jeune homme j'ai visité le Maghreb en stop ; mon attirance pour les garçons me turlupinait et mon contact avec le monde africain me foudroya et me pétrifia à jamais dans une admiration contemplative (pas totalement !? Quand même.)
Maintenant avec les circonstances de la vie, toujours un peu libertin, un peu artiste, avant de ne rien pouvoir, laissez moi vous emporter dans la béatitude de la négritude avec ma "gaytitude". J'ai toujours eu un coup de crayon, mais laissé de côté ! J'ai été, heureusement, toujours entouré dans le beau (dans sa relativité). Guide touristique surtout dans les pays à majorité Musulmane (Asie mineure et Afrique), j'aimais exprimer à mes gentils (tou)touristes ce que mon œil ressentait.
Maintenant retraité et laryngectomisé je prends des cours avec Marc Louise (artiste pro et de talent) à Bécherel en Bretagne. J'essaie d'être rigoureux dans une anarchie exécutoire que je ne vais pas changer à mon âge !

Silvano a dit…

Hervé Yann, le rapport avec Rameau est très lointain: je pense que vous vouliez simplement délivrer un message. C'est fait. Et j'encourage tout le monde à suivre votre lien.