Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


vendredi 3 décembre 2010

Cadeau : Piano-karaoké


N'attendons pas les commentaires des connaisseurs vigilants : l'interprétation de Gieseking n'égale certes pas celle d'un Samson François ou d'un Michelangeli.
Jolie leçon de solfège néanmoins.

3 commentaires:

Tambour Major a dit…

Hooo merci pour ce très joli moment de musique qui débute ma journée ! Quoique totalement Debussyste dans l'âme je ne connaissais pas cette pièce. C'est d'ailleurs étonnant comme certaines harmonies et enchainements annoncent Ravel (j'ai souvent pensé au Tombeau de Couperin). Quant aux dernières mesures, je trouve qu'elles ne sont pas sans rappeler les Pagodes, tirées du premier livre des Estampes.

Tambour Major a dit…

Je reviens chez toi juste pour réentendre ce Passepied dont la mélodie et le rythme m'ont accompagné toute la journée. Du coup j'en profite pour écouter toute la suite Bergamasque. Encore merci pour cette découverte qui comble un vide impardonnable !

Gay Cultes a dit…

@TM : ravi que ces pages servent aussi à ça.
J'ai voulu, du coup, réécouter la suite par Ciccolini (coffret EMI) : j'aurais dû le citer aussi, son intégrale est remarquable !