Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

vendredi 30 décembre 2011

Dans la légende : le Studio 54

La foule des noctambules dans le club mythique, et, ci-dessous, l'une des personnalités que l'on pouvait y croiser :

Un Ryan Philippe affriolant dans le film "Studio 54" - 1998

Dans les années 70, le Studio 54 de New-York attirait chaque soir une foule de célébrités et de clubbers anonymes ; c'est du prestigieux club new-yorkais que s'inspira Fabrice Emaer pour créer Le Palace à Paris.
Temple des sexualités désinhibées où circulaient toutes les drogues, lieu décadent unique en son siècle, le Studio 54 reste un symbole de la frénésie des 70's à laquelle le SIDA allait mettre un coup d'arrêt définitif au début de la décennie suivante.
Le Studio 54 fut fermé par les autorités pour une grave affaire de fraude fiscale en 1979.
Après rachat, il ne réussit pas à retrouver le faste d'antan et ferma à jamais ses portes en 1986.
En 1998, un film réalisé par Mark Christopher avec le beau Ryan Philippe, Salma Hayek et Mike Myers rendait hommage à ce temple de la musique "disco" (DVD Tf1 Vidéo).
A travers images d'époque et photographies, le document ci-dessous donne une idée de ce que fut ce lieu "excessif" dédié à la fête.

2 commentaires:

Leav a dit…

"Un Ryan Philippe affriolant dans les film "Studio 54" - 1998"
un "s" en trop à "les"

Ryan Philippe effectivement génial dans ce film. Il doit surement y avoir de nouveaux "studio 54" ouverts de part le monde maintenant. La décadence (le plaisir) ne finit jamais.

Sapere Aude a dit…

J'ai enfin eu l'occasion de voir ce film. L'immersion dans ces années 70 dont on nous parle tant dans les documentaires est vraiment saisissante, cette frénésie ambiante et cette inconscience de tous les instants... Merci de nous faire découvrir ces monuments cinématographiques!