Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

mardi 28 avril 2015

Les ragazzi de Herr Konrad


Konrad Helbig (1917-1986) sublima les garçons ; d'Italie (beaucoup) 
et
j'aime
ça.



Chanson : Non fa per me, par Scio

9 commentaires:

Anonyme a dit…

J'aurais dit ragazzini plutôt que ragazzi et pour quelques-uns ragazzacci...


Franck

Silvano a dit…

Franck : effectivement, en regardant mieux...

Alex H a dit…

Belles photos, même si, c'est vrai, deux ou trois n'ont pas l'air "terminés". Chanson fort agréable.

Anonyme a dit…

Quels sont les critères de bon achèvement pour accéder au titre de ragazzi ?

Jeremy

Silvano a dit…

Avoir passé la puberté, être majeur, si j'ai bien compris Alex H.
Ce que j'approuve, évidemment.
Car le "ragazzini" de Franck voulait dire "petits" garçons.
Ce qui n'est pas le genre de la maison.

Alex H a dit…

C'est bien ça.

Arthur P. a dit…

Un vrai boulot, ce blog, Silvano !

jacques debrioni a dit…

il n'y a jamais eu d'équivoque, pléonasme contemorain !, chez Helbig.Cette photo l'une des plus parfaites de HELBIG en est le meilleur exemple, et fait partie du trio des photos cultes devenues "éternelelles", l'autre étant celle du garcon nu à la plage, plus jeune que le présent modele, et celle du chien dalmatien et de son jeune maitre. Pour précisions, les plus jeunes ont seize ans les plus agês guère plus de vintianni.ON peut aussi trouver des photos de plage avec dans le grouope des garcons un peu plus jeune, car en Sicile les ragazzi se baignaient naturellement nus jusque la fin des années cinquante.Pour les amateurs, ont en trouve encore en certaines criques reculées...

Silvano a dit…

Jacques, que les criques nous croquent, donc !
Je crois, en l'occurrence,que certains individus de 16 ans sont plus "terminés" (clin d’œil à Alex)que d'autres qui en ont beaucoup plus. Si vous suivez quelque peu mes écrits, j'en fais état. A 16 ans, je savais qui j'étais et ce que je désirais.