Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (Louis Arjaillès, aussi). Maison de confiance depuis 2007.


Tombe, Victor !

lundi 18 mai 2015

Christophe Charbonnel à Compiègne

Tête de Persée (230 x 130 x 90 cm) à l'église Saint Pierre des Minimes
Les sculptures géantes de Christophe Charbonnel sont exposées en divers lieux de Compiègne jusqu'au 29 juin.
Il faut voir ces œuvres "grandeur nature" : saisissant !

(Le Parisien/Jean-Luc Grandvallet.)


8 commentaires:

joseph a dit…

Un rendu quasi photographie en relief (et pourtant je ne crois pas qu'il utilise une imprimante 3D) et un style à l'antique qui me laisse pantois et admiratif !Merci de cette découvert!

Roland a dit…

Profitez de cette exposition pour pousser la porte de l'hôtel de Ville, retrouver les grandes heures de la cité.

Alex H a dit…

Impressionnant ! Nous irons.

Anonyme a dit…

Profitez aussi de l'occasion pour visiter cette belle ville et sa forêt. Ville qui m'a vu naître par hasard d'une affectation de mon père.

Jeremy

مثلي a dit…

"Grandeur nature" ça sous-entend qu'on reproduit des proportions humaines non ? Là, ça me semble un peu exagéré !

C'est très beau en tout cas.

Silvano a dit…

Dans mon esprit, "grandeur nature" signifiait "dans leurs vraies dimensions".

another country a dit…

Adjugé, vendu !

Chris a dit…

Merci S. pour cette découverte, que j'emprunterai volontiers.