Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

vendredi 16 avril 2010

Fellini Satyricon : éminemment "culte" !

  Le "Maestro" sur le tournage.

Satyricon raconte les pérégrinations de jeunes hommes, Ascylte et Encolpe, en parasites usant de leur beauté physique, au coeur d'un empire romain en totale décadence.
Adapté de l'œuvre de Petrone qui se déroule sous le charmant empereur Néron, le Satyricon (si vous cherchez un autre "Gladiator", vous vous égarerez !) nous plonge au coeur d'une société foutue qui s'abîme en festins et orgies totales.

Film des 70's, à une époque où la gent homosexuelle ne trouvait guère de quoi bander au cinéma, le film de Fellini que nos générations zappeuses actuelles trouveront sans aucun doute long et ennuyeux, sans même voir, hélas, la beauté de la photographie, l'implication des comédiens, leur beauté, leur laideur, l'intelligence du cadre, le travail sur le montage, la sublime bande originale de Nino Rota, bref tout ce qui, logiquement, devrait sauter à la figure d'un être normalement au fait des choses du cinéma, reste à ranger aux côtés d'œuvres devenues aussi "classiques" (parce que modernes pour toujours) que le 2001 de Kubrick et autres fleurons de la production cinématographique de l'époque.
Et oui, les gays de l'époque, qui ne s'appelaient alors qu'homos, s'éprirent de ces deux anges dépravés incarnés par Hiram Keller et Martin Potter à jamais immortalisés par le "Maestro".
A revoir en prenant son temps.
En savourant.
En s'agaçant parfois.
En s'émerveillant souvent.
Une œuvre, c'est ça.

 Encolpe et Ascylte, amis, frères, amants, attirés par l'éphèbe Giton :

Max Born (Giton)

Que devint Martin Potter (Encolpe) ?

Hiram Keller (Ascylte), venu de "Hair", décèdera en 1997 à l'âge de 53 ans. 

Le DVD Mgm en circulation est correct ; on attend néanmoins une vraie restauration qui rendra sa splendeur à l'œuvre de Fellini.

Nota à 20.13 : on ira voir le site d'un lecteur, fort bien fait, dédié au péplum, et notamment cette page sur le Satyricon : clic

2 commentaires:

winkiki a dit…

allez voir
http://le.peplum.free.fr/films/fellini_satyricon/fellini_satyricon.html


je fais partie des homos que vous décrivez, ce site je le fabrique moi même
Cordialement

Syl./Gay Cultes a dit…

Et c'est formidable.
Je le signale en note.