Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (nom de plume Louis Arjaillès). Maison de confiance depuis 2007.

"La gravité est le plaisir des sots"
(Alexandre Vialatte)


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

mardi 28 novembre 2017

Une histoire sans importance



Je me demande combien de spectateurs ont pu voir le joli film de Jacques Duron en 1982 : son format, ni court ni long, et le fait qu'il soit produit par l'IDHEC (l'ancêtre de la FEMIS) lui consentent un statut de film "d'études" sans doute confidentiel. Il est extrêmement heureux que les moyens modernes de diffusion permettent de sauver de l'oubli une œuvre d'une réelle importance de par le thème abordé dans le contexte d'une époque plus que frileuse en la matière.

9 commentaires:

mitiougri a dit…

Bonjour,
J'avais vu ce film à l'époque dans le cadre, il me semble, d'un festival de films gays. J'en avais gardé un souvenir plutôt confus, j'en arrive même à me demander s'il n'existerait pas deux versions du même genre d'histoire (mêmes scènes de micheline, d'approche nocturne dans la chambre, scène beaucoup plus explicite sous la tente et même scène de fin). Si quelqu'un s'en souvient?
De toute façon, merci pour ce lien.
Joël

roman a dit…

Trés beau film sur les premiers émois homosexuels.

waveatthecaboose a dit…

Sait-on ce qui est devenu de Jacques Duron?

Silvano a dit…

Non, on ne sait pas. Si ce n'est qu'il a tourné seulement trois films, dont celui-ci et deux documentaires, "Souvenirs de Madrid" et "Le voyage à Deauville".

Jules D. a dit…

Belle découverte dont je vous remercie, Silvano. J'aime tout ce qui a trait à ce passé pas si lointain.
Jules

ludovic a dit…

Merci Silvano pour ce film que j'ignorais totalement. Intéressant, émouvant mais quelle étrange fin !

Anonyme a dit…

En réponse à Joël, je me souviens aussi de ce film que j'ai vu sur une cassette vidéo ( peut-être sur la même cassette que le voyage à Deauville). Mais il me semble que l'histoire n'était pas aussi bien racontée que dans le film que je viens de visionner.

Silvano a dit…

Je ne pense pas, toutefois, que le film soit remanié. La mémoire peut nous trahir, parfois.

Jean a dit…

Bonjour-Le film a été distribué à l'époque, couplé avec un documentaire tout à fait quelconque. Il avait donné lieu à une belle critique du regretté Michel Perez dans le Matin de Paris ( dont je dois encore avoir copie quelque part..) Merci pour ce beau rappel et tous vos billets aussi.