Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (nom de plume Louis Arjaillès). Maison de confiance depuis 2007.

"La gravité est le plaisir des sots"
(Alexandre Vialatte)


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

jeudi 28 décembre 2017

En suspens

Le "café suspendu" est une belle tradition napolitaine : quand on prend son café on peut en régler un second, à suspendre, qui sera offert à une personne dans le besoin.
Cette généreuse pratique tend à se répandre heureusement bien au-delà du Vésuve, et, notamment, en Belgique.
À Montreuil, en Seine-Saint-Denis, c'est une boulangerie biologique autogérée qui en a transposé le principe : les boulangers (pas de patron, et chacun est salarié à hauteur de 1500 € mensuels) ont repris le concept, rebaptisé "baguette suspendue", qu'ils appliquent également aux viennoiseries et galettes.
"La conquête du pain" - c'est le nom de cette boulangerie - distribue également ses invendus aux plus démunis et fournit gratuitement les associations caritatives.
Certes, comme le rappelle souvent un blogueur ami, notre monde va mal, mais on trouve tout de même par ci, par là, des raisons de ne pas désespérer de l'espèce humaine.



4 commentaires:

Anonyme a dit…

Ce sont des "actes de résistance" que nous pouvons tous avoir, d'une manière ou d'une autre.
Quelquefois, ça peut être simplement un regard, un sourire et pour les plus audacieux, l'incroyable pouvoir d'une main qui s'offre.
Comme le dit le minuscule oiseau...si chacun faisait sa part.
Marie

Silvano a dit…

Oui, Marie, la générosité ne devrait rien avoir de surhumain.

Serge Palaric a dit…

Bonjour, à Rennes en bas de la place Saint Anne le kébab " Le Saint Anne " ( chez Momo ) à opter pour un Kébab, un café, etc ...suspendu !.

Anonyme a dit…

Bonjour, à Clermont-Ferrand, le café Les Augustes pratique aussi les cafés suspendus.
Bonne fin d'année à tous ... pratiquons les bons voeux suspendus.
Dan