Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (nom de plume Louis Arjaillès). Maison de confiance depuis 2007.

"La gravité est le plaisir des sots"
(Alexandre Vialatte)


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

jeudi 14 juin 2018

À la recherche du beau Ryan



Jeune premier très contourné de quelques navetons des années 90, Ryan Phillippe sut cependant nous entraîner à ingérer d'improbables scenarii, rien  que pour le plaisir de le voir évoluer, souvent en petite tenue : ah, Studio 54 (1998) ou le ci-dessus Souviens toi, l'été dernier (1997) !
A sauver de sa filmographie, le délicieux Gosford Park (2001) de Robert Altman, le bouillonnant Nowhere de Gregg Araki (1997), et, pour se gausser quelque peu, l'a(b)do-sex-movie adaptée (librement, c'est peu dire !) des Liaisons dangereuses, intitulée Sexe(pavé de bonnes)intentions (1999) de, euh, de qui déjà ?

Les films où l'on pouvait l'apprécier en joli blondinet sont loin, loin, loin, mais l'acteur poursuit une carrière sans intérêt entre films de série Z et téléfilms.
Ah, être avoir été...

En Valmont, si !

1 commentaire:

C.S. a dit…

Gosford Park est une bonne comédie, qui m'est chère, et un des précurseurs du genre upstairs/downstairs.