Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana (nom de plume Louis Arjaillès). Maison de confiance depuis 2007.

"La gravité est le plaisir des sots"
(Alexandre Vialatte)


Tombe, Victor !

Tombe, Victor !
" Tendre, émouvant, ensoleillé, universel "

dimanche 4 novembre 2018

Cadeau : déconseillé aux personnes sensibles


Qui a dit de la musique de Shostakovitch qu'elle était "froide" ?
Ici, en ce dimanche d'automne, pour nous, c'est Leonard Bernstein, ce cher Leny, qui joue la partie piano et dirige le New York Philharmonic.
C'est enregistré en 1958, c'est éternellement beau à pleurer, et chaud.


8 commentaires:

pepito a dit…

je m'en voudrais d'être désobligeant mais les dernières images du film de Chéreau sont accompagnées par l'adagio de la symphonie n°10 dirigé par Boulez... :P

Silvano a dit…

Relisez mieux, Pepito et vous ne désobligerez personne.
X en chiffres romains c'est 10.

Silvano a dit…

Et ici, pour le concerto, c'est Bernstein.

pepito a dit…

je voulais dire de Mahler...

Ludovic a dit…

... et c'est sublime !

S. a dit…

Pepito, je me confonds en excuses : et merci de m'avoir rafraîchi la mémoire.
Je n'ai pas revu le film depuis sa sortie en... 1998.
Je me couvre de cendres et me flagelle.
Silvano

pepito a dit…

Sans doute, un des films "récents" à m'avoir profondément marqué. Je l'ai vu et revu et rerevu en salle à l'époque. Depuis, j'en use toutes les copies possibles et imaginables. La récente édition en bluray est somptueuse. Je pense que je le connais par coeur... alors que je ne suis pourtant pas un inconditionnel de Chéreau au cinéma.
(je n'en demandais pas tant. :P )

S. a dit…

Je m'en vais acquérir le bluray, pepito, merci.